Archives de catégorie : Vie de l’asso

Hier et demain

Retours sur la permanence d’hier soir

Les tests sur la CNC ShapeOko se précisent et les détails sont de plus en plus fins avec à Hugo.20160303_19495212821407_929168840498094_4274349958240998154_n

Il a été aussi question d’aménager une chambre noire pour développer des photos numériques et argentiques : faire arriver l’eau jusqu’au local et aménager cet espace, avec Josselin

chambrenoire

Sans parler de Kévin qui semaine après semaine, retape la Mandrian.

On a aussi un peu parlé du Conseil d’Administration ouvert du mardi 8 mars 2016 à 19h30 au Makerspace.

Petite ShapeOko dira bientôt « Hello, World! »

Des nouvelles de la petite ShapeOko2 qui nous a été déposée par une cigogne en direct des States l’automne dernier… Elle est mécaniquement opérationnelle et le controlle automatique est en cours de réglage.  Elle monte, elle descend, mais pas encore toute seule! Prochaine étape: le « Hello World » avec un crayon ! Mais ses parents adoptifs sont confiants: elle fera bientôt du bruit et de la poussière à leur plus grand bonheur !

HelloWorld de la ShapeOko en cours..
HelloWorld de la ShapeOko en cours..

EDIT: Les réglages s’affinent petit à petit. Après avoir constaté une inversion du sens de rotation de l’axe Z, nous avons inversé le branchement (le fil vert et le fil noir pour précision) du moteur. Et on y est presque ! Il reste un soucis de parallélisme: le crayon écrit bien au début, puis s’éloigne petit à petit de la feuille, signe que le portique (l’axe Y) n’est pas bien bien parallèle au plan de travail. Voir la vidéo ci-après.

ShapeOko2 @LilleMakers : almost done with Hello World ! from Freddy Limpens

Coding As Performing Art (CAPA)

Le 30 septembre, se tiendra là premiere session CAPA de Lille.
Ce sera à Euratechnologie, dans le hall, de 12:15 à 13:15.

Qu’est un qu’un CAPA?

CAPA veut dire « Coding As Performing Art ». C’est une performance live de développement logiciel. Plus qu’une performance, c’est un « performing art » comme le théatre ou la peinture en live. Un CAPA se fait souvent en musique.

Un exemple (enregistré, ce n’est plus vraiment du « performing art », mais ça donne l’idée):

Un CAPA a pour but de faire vibrer le spectateur à plusieurs niveaux:

  • graphiquement, par la beauté du texte
  • graphiquement, par la beauté de l’exécution du programme
  • programmatiquement, par la beauté de l’algorithme ou la concision du programme
  • programmatiquement, par la beauté des tests
  • musicalement, par la synergie entre écriture du programme et la musique
  • narrativement, par l’histoire que raconte le programme

D’ou viennent les CAPA?

Les Capas sont inpirés des coding katas. Un Kata est un exercice, un Capa est un art. Un capa est mis en musique, scenarisé, et parfois scénographié.
Pour faire simple:
CAPA = code + préparation + musique + live performance

Ca vous intéresse ?

Venez voir les Capas de deux artistes le lundi 30 septembre de 12:15 à 13:15 dans le hall d’Euratechnologie à Lille. Préparez votre propre Capa, la scène est ouverte!

–Martin Monperrus, Raphael Marvie, Nicolas Petitprez

Merci à Uncle Bob pour l’inspiration fondamentale, Euratechnologie (Pierre-Yves Aubert) pour le support technique et tout ceux qui nous montrent le chemin de la puissance créatrice de la programmation.

Pour aller plus loin

Performing Code Katas, par Micah Martin et Kelly Steensma

String Calculator in Ruby by Roy Osherove

CodeBreaker – Marking algorithm in Ruby by Corey Haines

Prime Factors Kata in C# by Rickard Nilsson

Andrew Sorensen in not programming in music but programming music in Scheme